En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

DNL : Bienvenue

Publié le vendredi 18 décembre 2009 15:55 - Mis à jour le samedi 2 avril 2016 21:05

 

LA SECTION EUROPÉENNE

AU LYCÉE JEAN LURÇAT

 

Cet enseignement, nommé « DNL » (discipline non linguistique enseignée en langue étrangère), vous permettra d’apprendre l’Histoire et la Géographie en espagnol.

Deux heures par semaine sont consacrées à cette option dans l’emploi du temps de la classe de Seconde à la classe de Terminale.

La finalité de cette option est d’obtenir une « Mention Section Européenne » apposée sur le diplôme du Baccalauréat.

 


L'option DNL au Baccalauréat

D’après le Bulletin Officiel du 12 juin 2003, il faut obtenir une note d’au moins 12/20 à l’épreuve de langue espagnole et de 10/20 à l’épreuve de DNL pour obtenir cette mention. L’épreuve de DNL se déroule à l’oral. Elle est divisée en deux parties d’une dizaine de minutes chacune.

Durant la première partie, le candidat, aidé par deux à trois documents, doit répondre à une problématique donnée (celle-ci aura été travaillé en classe). La seconde partie de l’épreuve permet au jury (constitué d’un professeur de DNL et d’un professeur de langue) de poser des questions -en espagnol- aux candidats pour que ces derniers développent ou reprécisent certaines idées émises. Cet entretien peut également porter sur les travaux et les activités effectués dans l’année. Les candidats ont vingt minutes de préparation.

La grille d’évaluation apprécie à part égale les connaissances historiques ou géographiques et la langue. La note obtenue compte pour 80% de la note finale. Les 20% restants sont appréciés conjointement par le professeur de langue et de DNL de l’établissement, afin d’estimer la scolarité de l’élève tout au long de l’année de Terminale. La note de DNL ne compte dans la moyenne du Baccalauréat que si l’élève l'a choisi comme option.


Programmes et organisation de l'enseignement

Le travail en classe de Seconde et de Première s’organise autour des grands thèmes du programme d’Histoire et de Géographie étudiés en cours « classique ». Le professeur adapte ces thèmes au monde hispanophone.

En classe de Terminale, le programme et les problématiques sont fixés par des commissions académiques dont chaque professeur de DNL connaît les travaux et les conclusions. Ce programme est toujours en liaison avec le programme français mais contient une partie exclusivement réservée à l’Histoire de l’Espagne au XXe siècle.

La nature de l’épreuve au Baccalauréat guide l’enseignement et la pédagogie. Les cours de DNL sont, d’abord et avant tout, des moments de communication en espagnol. Les notes qui découlent de cet enseignement sont donc uniquement basées sur les productions orales des élèves. Pour préparer ces travaux, des phases de recherches sont accordées tout ou partie sur les heures de cours afin de ne pas alourdir le travail en dehors de la classe.


Nos contacts avec le monde hispanophone

- Un échange avec l'IES carles Salvador à Aldaia (Valencia).

- Une sensibilisation au cinéma d'Amérique Latine grâce à l'organisation d'une projection à la MJC de Saint Céré d'un film de la programmation du Festival Cinélatino de Toulouse. 


Vos questions

Quel niveau d’espagnol dois-je avoir pour pouvoir suivre la classe de DNL ?

Il n’y a pas de niveau exigé pour pouvoir suivre cet enseignement. L’essentiel est, d’une part, d’avoir un intérêt pour la langue espagnole et, d’autre part, d’avoir envie de découvrir la culture, l’Histoire et la Géographie du monde hispanophone.

Que va m’apporter cette option ?

Cette option a plusieurs avantages.

A la fin du cycle secondaire, les résultats montrent que les élèves ayant suivi la section européenne ont fait des progrès assez remarquables en langue.

Cette option permet également de retravailler les méthodes (explication de documents, élaboration de croquis et de schémas) vues en cours d’Histoire et de Géographie « classiques » et qui sont celles attendues au Baccalauréat. Par conséquent, des progrès sont aussi observables dans cette matière.

Il faut ajouter à cela l’ouverture culturelle qu’apporte cette option.

Enfin, le ministère de l’Education Nationale a négocié avec l’Espagne des avantages spécifiques pour les élèves ayant obtenu la « Mention Section Européenne » espagnole lors du Baccalauréat. Un de ces avantages est la dispense du test de connaissances linguistiques à l’entrée des universités espagnoles.

 

 Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous rendre visite lors de la Journée Portes Ouvertes du lycée.

A bientôt !

 

Hélène Thiéry

Professeur d’Histoire-Géographie et de DNL espagnol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe